Nos représentants travaillent pour vous. Des membres du SNE/CGFP sont représentés dans différentes chambres, commissions consultatives et organisations au niveau de la fonction publique de l’éduction nationale et au niveau international. Ils y défendent les intérêts et le point de vue des institutrices et instituteurs.

 

Au niveau national

 

Chambre des Fonctionnaires et Employés publics

La Chambre des fonctionnaires et employés publics est composée de 27 membres effectifs et d’autant de suppléants, répartis dans huit catégories dont 2 mandataires de la catégorie D, des instituteurs et fonctionnaires de la carrière moyenne de l’enseignement.

Le législateur a confié les cinq missions suivantes à la Chambre des fonctionnaires et employés publics :

  1. créer et subventionner le cas échéant tous établissements, institutions, œuvres ou services voués essentiellement à l’amélioration de la con­dition sociale des fonctionnaires et employés publics ;
  2. faire des propositions au gouvernement que ce dernier doit examiner et soumettre à la Chambre des députés lorsque leur objet rentre dans la compétence de celle-ci (=“droit d’initiative” en matière législative et réglementaire) ;
  3. émettre son avis sur tous les projets de lois et de règlements qui concernent principalement les fonctionnaires et employés publics ;
  4. sauvegarder et défendre les intérêts matériels et moraux des fonctionnaires et employés publics et veiller à l’observation de la législation et des règlements qui leur sont applicables ;
  5. prendre des mesures en vue de promouvoir la formation et le perfectionnement professionnels des fonctionnaires et employés publics.

Les représentants du SNE/CGFP :

Gilles Glesener, Membre effectif élu

Patrick Remakel, Membre effectif élu

Yola Hild, Membre suppléante élue

Jos Vesque, Membre suppléant élu

 

Commission scolaire nationale

Au niveau national, le partenariat entre les autorités scolaires, le personnel des écoles et les parents d’élèves s’exerce à travers la commission scolaire nationale.

La commission scolaire nationale propose au ministre les réformes, les axes de recherche, les offres en formation continue et les améliorations qu’elle juge nécessaires ou opportunes.

Dans l’intérêt d’un développement scolaire continu, elle porte à sa connaissance des pratiques pédagogiques innovantes. Elle donne son avis sur toutes les questions qui lui sont soumises par le ministre. Elle est notamment consultée sur les ques­tions de principe et d’intérêt général concernant l’enseignement fondamental.

Les 4 délégués du personnel enseignant de l’enseignement fondamental sont:

Patrick Remakel, délégué élu

Gilles Glesener, délégué élu

Yola Hild, déléguée élue

Jean Kasel, délégué élu

 

Conseil supérieur de l'Education nationale (CSEN)

Le CSEN, est un organe consultatif et se prononce soit à la demande du ministre, soit de sa propre initiative, sur toutes les questions ayant trait à l’éducation nationale et plus particulièrement les grandes orientations du système éducatif.

Il comprend 36 membres représentants :  les parents, élèves et étudiants ; le personnel enseignant ; les autorités en rapport avec l’école (collège des directeurs de l’enseignement fondamental, collèges des directeurs de l’enseignement secondaire, communes, cultes reconnus, etc.) ; le monde économique, social, associatif et culturel.

Les représentants du SNE/CGFP : 

Patrick Remakel, membre effectif

Nicolas Thill, membre suppléant

 

Commission de coordination de l'EST 

La commission de coordination de l'enseignement secondaire technique a pour mission de conseiller le ministre de l'Education nationale pour tous les aspects de cet ordre d'enseignement et d'assurer la collaboration entre les écoles et les entreprises.

Elle a notamment pour objet de coordonner :

  1. la collaboration pédagogique entre les lycées techniques et les centres d'enseignement complémentaire ;
  2. la fixation des objectifs et la préparation des directives méthodologiques des programmes ;
  3. l’introduction de nouvelles voies de formation ;
  4. la détermination desconditions d'admission aux différentes voies de formation ;
  5. les cours théoriques dispensés par les lycées techniques et l'apprentissage pratique assuré par les entreprises ;
  6. l’action des conseillers à l'apprentissage en vue de l'adaptation continue de la formation professionnelle à l’évolution des techniques et de la synchronisation des programmes de formation pratique et théorique.

Les représentants du SNE/CGFP :

Nicolas Thill, membre effectif

Jos Vesque, membre suppléant

 

Comité à la formation professionnelle

La planification et la mise en œuvre de la formation professionnelle sont accompagnées par un comité à la formation professionnelle qui a les missions suivantes:

  1. conseiller le Gouvernement en vue de définir la politique en matière de formation professionnelle;
  2. favoriser une meilleure adéquation entre les objectifs de la formation professionnelle et les besoins des différents sec­teurs de l’économie en tenant compte des différences entre les femmes et les hommes;
  3. assurer la coordination des actions des départements ministériels et des chambres professionnelles concernés notam­ment en ce qui concerne l’anticipation des besoins en formation professionnelle.

Les représentants du SNE/CGFP :

Jos Vesque, membre effectif

Nicolas Thill, membre suppléant

 

Commission d'experts, prévue par l'article 20 de la loi modifié du 6 février 2009 concernant le personnel de l'enseignement fondamental

Cette commission est chargée de procéder aux études nécessaires à la planifiation de l’enseignement fondament

Le représentant du SNE/CGFP :

Patrick Remakel, représentant SNE/CGFP

 

En outre, le SNE est affilié à la CGFP

Confédération Générale de la Fonction publique

La CGFP est une concentration d’organisations professionnelles de la Fonction publique qui mène son action en dehors de toute considération d’ordre politique ou idéologique.

La Confédération a pour objet social :

  • de promouvoir la solidarité et l’union de tous les agents du secteur public ;
  • de défendre elurs intérêts professionnels, sociaux, moraux et matériels ;
  • de contribuer à la solution de tous les problèmes liés à la Fonction Publique ;
  • de coopérer, sur le plan national et international, avec les organisations poursuivant les mêmes buts et orientations.

Les représentants du SNE au sien de la CGPF :

Patrick Remakel, membre du Bureau exécutif, Trésorier fédéral CGFP

Gilles Glesener, membre du Comité exécutif et du Comité fédéral

Jean Kasel, membre du Comité fédéral

Claude Schmit, membre du Comité fédéral

Jos Vesque, membre du Comité fédéral

Les membres suppléants du Comité fédéral: 

Ronny Mergen

Claude Ries

Vanessa Schetgen

Nicolas Thill

 

Au niveau international 

 

Comité syndical européen de l'éducation (CSEE)

Au niveau international, le SNE/CGFP est membre du Comité syndical européen de l’éducation, partenaire social représentant les enseignants au niveau européen et le défenseur des intérêts des enseignants auprès de la Commission européenne. Fondé en 1977, le CSEE est devenu une partie intégrante de l'Internationale de l'Education, l'IE, représentant la structure régionale de l'IE pour l'Europe.

Selon la nouvelle structure, le CSEE représente 132 syndicats de l'enseignement dans 51 pays. Au total, le CSEE défend les intérêts de 11 millions de membres de tous les pays d'Europe.

Le CSEE est composé de syndicats nationaux d'enseignants et de personnel de l'éducation dans les secteurs de l'enseignement général, l'éducation de la petite enfance, l'enseignement secondaire, l'enseignement supérieur et la recherche. Le CSEE est également une fédération syndicale européenne de la Confédération européenne des syndicats (CES).

Les objectifs principaux du CSEE sont entre autres :

  • Promouvoir et mettre en œuvre les buts de l'Internationale de l'Education (IE) dans la Région européenne.
  • Définir et promouvoir des politiques en rapport avec le Conseil de l'Europe et tout autre organisme intergouvernemental européen chargé de traiter des matières qui relèvent des syndicats d'enseignants.
  • Promouvoir le développement de syndicats d'enseignants qui se veulent forts, indépendants et démocratiques dans l'ensemble de la Région européenne.
  • Définir et promouvoir des politiques en rapport avec des sujets propres à l'Union européenne (UE) et à l'Association européenne de libre-échange (AELE).
  • Apporter des réponses aux propositions, aux politiques et aux décisions de l'UE ayant une incidence sur les membres des syndicats d'enseignants en Europe.
  • Développer et mettre en œuvre des projets et des programmes destinés à promouvoir les intérêts des syndicats d'enseignants dans la Région européenne et, en particulier, dans les Etats membres de l'UE/AELE.
  • Être le partenaire social des travailleurs du secteur de l'éducation dans le processus de dialogue social de l'UE. Être la fédération syndicale représentant les syndicats d'enseignants auprès des structures de la CES.

Le représentant du SNE/CGFP :

Claude Ries

 

Dialogue social sectoriel européen pour l'éducation (DSSEE)

Le SNE/CGFP représente également le Luxembourg au sein du Dialogue social sectoriel européen pour l’éduction (DSSEE).  Le Comité de Dialogue social sectoriel européen pour l'éducation a été lancé le 11 juin 2010 par les partenaires sociaux européens de l'éducation - le Comité syndical européen de l'éducation (CSEE) et la Fédération européenne des employeurs de l'éducation (FEEE). La création du DSSEE fut un événement historique dans la mesure où elle a permis d'intégrer le plus vaste des secteurs publics en Europe au sein du système de dialogue social européen, permettant ainsi aux partenaires sociaux de jouer le rôle de co-législateurs dans leur domaine professionnel au niveau européen. Depuis le début du 21e siècle et le lancement de la Stratégie de Lisbonne, l'éducation représente une priorité politique majeure, tant au niveau national qu'européen. Le dialogue social européen pour l'éducation constitue un levier essentiel pour réaliser les nouveaux objectifs de la stratégie Europe 2020 : il réunit autour de la table les employeurs et les employés européens du secteur de l'éducation afin de trouver des accords permettant de relever les défis rencontrés par le secteur.

Le représentant du SNE/CGFP:

Claude Ries

 

 

 

 

 

 

 

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×